Captain Lobster mange la Grosse Pomme

Pour ceux qui se demandent vraiment si Chuck Norris est venu nous réveiller le lendemain matin du dernier épisode, et bien non. Désolé, on aurait quand même voulu prendre un selfie en pijama avec lui.
Depuis nous avons quitté le Massachusetts, pour l’état de New York. En chemin, nous avons connu deux premières. Une première nuit dans un Park&Ride au bord d’une route. Et une première visite de la police. La nuit au bord de la route, beuuurk, pas terrible pour Marine. Moi pas si pire, c’est quasiment berçant le bruit des voitures qui passent. Cinq minutes après s’être couché, des phares s’approchent du van et éclairent de plein fouet une fenêtre. On se dit que merde, on va devoir dégager. Les phares se font insistants. D’un petit trou entre 2 rideaux j’aperçois le policier inspecter le véhicule et ouvrir sa portière. Après 30 secondes d’attente on fini par allumer une lumière et se décider à sortir. « Salut » dis-je au policier en pijama. « Salut » me répond-il en uniforme. « Est-ce qu’il y a un problème ? » je lui demande toujours en pijama. « Vous dormez la dedans? » m’interroge-t-il un peu perplexe. « Oui, est-ce que c’est illégal? ». « Non non ça va, vous avez le droit. Je faisais le tour du parking, je croyais que votre fenêtre la, elle était brisée. Vous savez, il y a beaucoup de vols de voitures et de casses dans les Park&Ride. Bonne nuit ». Et voilà comment on a appris officiellement que les Park&Ride étaient un endroit légal pour dormir.

Brooklyn bridge

 

 

La route pour New York, c’est un peu comme le retour à la civilisation. Le Maine, le Massachusetts, c’est mignon, c’est les vacances, 80% des gens ont la soixantaine. Ici, les autoroutes a 5 voies sont pleines, ça klaxonne, ça freine. Pas facile la conduite de Captain Lobster dans ces conditions. On arrive dans Brooklyn, 2 blancs en plein quartier black, dans un van rouge délavé. Folklore. Marine-l’experte-fouineuse nous a réservé un camping au sud du quartier, 20$/nuit, trop bien ! Sauf qu’on passe un bon 2h a le trouver tellement ça n’a pas l’air d’un camping ! Il s’agit en fait d’un ancien aéroport (celui avant l’aéroport JFK) converti en Recreation Center. Des voitures circulent sur les anciennes pistes d’atterrissage, il y a un jardin communautaire, des hangars d’aviations, des pêcheurs et un « camping ». Vraiment bizarre comme scène. Notre camping consiste en une étendu de béton et une rangée d’arbre. L’après-midi est bien avancé quand on fini par décoller direction Manhattan mais ça nous empêche pas de voir plein de belles choses.Central park, New York

DCIM100GOPROG0031464.

DCIM100GOPROG0031464.

Mini coup de cœur pour Ground Zero. On y avait pas été depuis que le site est terminé, et maintenant il se résume en trois lettres : WOW ! Les 2 bassins carrés bâtis sur les fondations des tours jumelles sont grandioses, la nouvelle tour érigée entre les 2, magnifique. Rajoutez à ça la lourdeur et l’émotion des événements du 11/09, vraiment superbe. On est pas trop grande ville et building, mais une fois de temps en temps c’est sympa, et il faut dire que New York en donne pour notre argent. Au cours de nos 4 jours ici on se régale à marcher sur Broadway Avenue, Brooklyn Bridge, a flâner dans Soho, Chelsea, Greenwich Village, Brooklyn, se poser dans Washington Park, Bryant Park, sur Time Square. A 2 occasions en bonne compagnie en plus. Damien, ami de Marseille à Marine pour une fin d’après-midi sur la Highline et Chelsea Market, et Guerric, pote a moi du foot, et sa copine, pour une super soirée concert blues au bar le Terra Blues. Dernier après-midi, coup de cœur #2 pour Central Park ou on se fait une session longboard pour la fête des mères (Maman on t’aime). Re-WOW, quel plaisir ! 3h de balade, de belles pistes, des descentes, des courbes, des supers paysages, de l’ambiance. New York, bravo d’entretenir un tel parc. Un tel parc, une telle forêt devrions-nous dire ! C’est épuisés de joie que nous quittons la Grosse Pomme. Direction Long Island pour un retour au calme, un peu de surf, puis ce sera Chicago.

Longboard dans Central park, New York

 

 

 

 

 

 

0
3 Discussions sur
“Captain Lobster mange la Grosse Pomme”
  • I don’t really understand french (only the basic such as oui, bonjour, ou est le biere?) but I saw your van in the state of new york and I kept wondered what is envadrouille so I went to your website (which is really cool by the way) to see it. Little do I know, you guys are a couple who is enjoying life. It’s awesome! My wife and I in our younger days also did that and let me tell you something, it changes your perspectives in life and I wish you guys all the best!

    Peter.

    • Hi Peter,
      So glad to read from you ! « En vadrouille » is a french expression meaning « wandering », « on the road » :) We’re both french but we met and live in Montreal. The website is pretty much to document our 5 months journey to our family, friends, and people like you and us who like enjoying life !
      Wish the best to you and your wife.
      Guillaume & Marine

Laissez un commentaires

Votre courriel ne sera publié

Loading Facebook Comments ...