La Thaïlande en backpack : Ayutthaya

Dans notre précédent article, nous quittions Krabicheveux fraîchement coupés, pour rejoindre Bangkok par le train de nuit.
On a préféré réserver à l’avance (la veille quoi) car il faut prendre un bus (environ 1h30) pour rejoindre la gare de train la plus proche, Surat Thani. Notre guesthouse nous a booké un combo bus+train de nuit en couchette supérieure (comme d’habitude) mais attention cette fois ci sans clim ! Nous sommes les seuls touristes à tenter l’expérience ! On est peut être les seuls fous ! Il se trouve que le confort à bord est le même que dans le train avec clim sauf qu’à la place il y a des ventilos au plafond et bien sûr c’est beaucoup moins cher ! La nuit passe aisément sans que nous souffrions de la chaleur (bon j’avoue avoir créé une petite ouverture avec mon rideau pour laisser passer l’air du ventilo). On arrive à Bangkok avec plusieurs heures de retard (encore une fois comme d’habitude). C’est simple on a jamais eu un train à l’heure (minimum une heure de retard !).

La Thaïlande en backpack : Ayuttaya
Direction Ayutthaya via un 2ème train pour une poignée de baths. La voie ferrée sillonne plusieurs champs et villages et la balade reste très agréable, fenêtre grande ouverte. Un conseil, n’essayez pas de vous rafraîchir en sortant votre tête du wagon au risque de vous faire décapiter ! Les trains en sens inverse ainsi que les habitations ne sont qu’à quelques cm de vous ! Alors attention !
Environ 1h30 plus tard nous arrivons à la gare d’Ayutthaya. Il suffit de traverser la rue en face de la gare pour arriver au mini débarcadère où une genre de grosse barque fait la navette toute la journée sur la rivière pour rejoindre la vieille ville. Certes la barque avance très lentement mais reste que notre conductrice manie à la perfection le volant de l’embarcation évitant plusieurs tas d’algues dispersés ça et là sur la rivière. Et on ne vous a pas dit mais l’embarcation se conduit comme une voiture ! Ils utilisent des moteurs de camion pour leur bateau avec volant, pédales au pied et même siège auto !

L’après midi est déjà bien avancé quand nous arrivons à notre guesthouse. Proche de l’entrée du centre historique, nous décidons de commencer à pied notre exploration … Et on ne vous le recommande pas ! Les distances sont grandes et même pour quelques heures, il est vraiment plus pratique, bien plus le fun et bien moins fatiguant de se déplacer à vélo.

La Thaïlande en backpack : AyuttayaLa Thaïlande en backpack : AyuttayaLa Thaïlande en backpack : Ayuttaya
On a tout de même fait quelques temples proches, le fameux Wat Mahathat, le temple où les racines d’un arbre englobent la tête d’un bouddha, le Wat Ratchaburana, regardé des jeunes s’entraîner à la boxe thaï et vu un chien mort dans le parc entourant le site ! Inutile de vous décrire l’odeur nauséabonde qui s’y dégageait !

La Thaïlande en backpack : Ayuttaya

Ça ne nous a pas pour autant coupé l’appétit, oh non ! Et c’est au restaurant d’une autre guesthouse que nous avons trouvé notre bonheur ! Enfin des DESSERTS au menu ! Et attention pas n’importe quel dessert, du genre super fancy et super bon.

La Thaïlande en backpack : AyuttayaLa Thaïlande en backpack : AyuttayaLa Thaïlande en backpack : Ayuttaya

 

La Thaïlande en backpack : Ayuttaya

Le lendemain nous louons des vélos (ah la bonne idée) pour explorer un peu plus le site et on est pas déçu. Le Wat Phra Sri Sanphet compte parmi les plus beaux temples du centre historique mais notre coup de coeur reste définitivement le temple Wat Chai Watthanaram situé à l’extérieur de l’île. On vous avoue que l’on s’y est prit à deux fois avant de trouver un moyen safe d’aller jusqu’au temple à vélo mais c’est facilement faisable et pas loin du tout.

La Thaïlande en backpack : Ayuttaya

Il y aussi le Wat Chai Mongkhon qui vaut vraiment le détour car c’est ici que les fidèles viennent déposer des feuilles d’or sur les statues de bouddha. Il y a aussi une sorte de jeu pour connaître sa bonne aventure ! Il suffit de secouer vivement un pot rempli de bâtons numérotés, un peu en mode mikado, et le premier qui tombe indique la bonne aventure ! Plutôt sympa à faire !
De retour à notre guesthouse, en milieu d’après midi après une longue balade à vélo, nous récupérons nos backpacks pour quitter la cité et rejoindre la ville des singes, Lopburi.

On y a dormi :

  • Baan One Love Ayutthaya : chambre double pour 350 bahts la nuit avec fan et salle de bain partagé. Guesthouse très propre, personnel à l’écoute et toujours souriant. Location de vélo pour 50 bahts la journée.

Nos bons plans/on a aimé :

  • Le restaurant de la guesthouse Grandparent’s home pour leurs desserts à tomber par terre !
  • Le marché de nuit un peu avant l’intersection de Pa thon road et Shikun road pour la vendeuse de mangue séchée. Un délice !

La Thaïlande en backpack : Ayuttaya

Pour consulter notre dossier complet sur La Thaïlande en backpack         ICI

0
1 Discussion on “La Thaïlande en backpack : Ayutthaya”

Laissez un commentaires

Votre courriel ne sera publié

Loading Facebook Comments ...