La Thaïlande en backpack : Lopburi, the monkey town

On quitte Ayutthaya en soirée pour rejoindre la ville de Lopburi à environ 1h30 en train. Pour un maigre 20 bahts par personne on embarque dans un train pas mal plein et pas d’autre choix que de nous asseoir au milieu des affaires d’un groupe d’étudiants. Envahissant littéralement le wagon, il s’avère que le groupe est plutôt d’humeur festive et c’est avec un certain vacarme musical bon enfant que l’on poursuit notre route vers Lopburi.

Ils sont tellement sympas qu’ils nous proposent même de goûter à leur dessert, une sorte de boule couleur orange au goût d’œuf et de sucre, on aime !

Pour Lopburi, on avait déjà repéré notre hôtel sur Booking mais sans faire de réservation, toujours pour éviter les mauvaises surprises (et parfois même payer moins cher !). Sur le chemin de l’hôtel, on ne tarde pas à nous rendre compte de la raison #1 qui nous amène ici : la ville est, dans certains quartiers, envahie de singes ! Il suffit de lever les yeux pour voir des macaques suspendus aux câbles électriques, postés sur des balcons, jouant entre eux, certains se promènent tranquillement sur les trottoirs, bref il y en a partout ! C’est marrant d’ailleurs, les habitants n’ont pas l’air de leur prêter une quelconque attention mais nous on est surexcités !

La Thaïlande en backpack : Lopburi

A peine les sacs déposés qu’on repart aussitôt (après une douche bien sûr, il fait bien trop chaud !). Pas la peine d’aller bien loin, à peine sortis de l’hôtel, ils sont là ! Comme des gamins, on est restés des heures à les regarder, bouches bées, fascinés. On eu le temps de remarquer que tous les immeubles sont équipés de grillages sur les façades et même sur les toits pour empêcher les singes de s’introduire dans les maisons. C’est qu’ils sont voleurs les coquins !

La Thaïlande en backpack : Lopburi

Mais c’est qu’on commence à avoir faim ! Comme dans 80% des cas, on se dirige vers … le marché de nuit de la ville ! C’est LE moyen de manger local, typique et pas cher. A Lopburi, il est situé proche de la gare de train (vraiment facile de se repérer vu la petite taille du centre ville). Comme à chaque fois, on est pas déçus, la bouffe est tellement bonne ! N’hésitez surtout pas devant les stands de crêpes aux oeufs/bananes/chocolat, elles sont juste miaaaam ! D’ailleurs pour les digérer, on a pas trouvé meilleur endroit que le terrain de foot où des jeunes jouent. On y reste un moment et je vous dit pas comme y’en à un qui regrettait de ne pas avoir emmener ses chaussures !

On est nous aussi d’humeur à la fête (enfin, juste prendre un p’tit coup !) et on suit les recommandations du Routard, direction le Chanchao (Blue Eagle) pour aller boire une bonne bière et écouter … du ROCK THAÏ !? En arrivant on est les seuls clients du bar mais l’ambiance reste tout de même géniale. Les chansons s’enchaînent et les chanteurs aussi, le bar commence à se remplir mais on est toujours les seuls à applaudir ! Faut croire que c’est pas dans leur culture. En tout cas, une super soirée comme on les aime !

La Thaïlande en backpack : LopburiLe lendemain matin on part explorer la ville à la recherche de nos amis les singes. Nous avons peu de succès autour de l’hôtel (comparé à la veille) mais heureusement un local nous apprend que pendant la journée, ils sont tous regroupés au temple de Kala ! En s’y rapprochant, on se croit soudainement en plein tournage de la Planète des Singes ! Des dizaines de singes, des centaines même qui traversent la rue sans se soucier des voitures, envahissent les trottoirs et les poubelles, sautent de partout ! Une fois arrivés au temple, on constate que c’est quasiment leur maison ! Des échelles, cordes et un bassin d’eau on été aménagé, ils nous amusent à sauter dans la piscine, se balancer, se pousser, se crier dessus … C’est juste malade ! Certains s’aventurent même (trop) proche de nous, voulant fouiller l’intérieur de nos sacs et d’un coup de selfie stickGuillaume en repousse même un qui se jetait sur lui ! On en profite jusqu’à la dernière minute puis embarquons dans le train pour notre prochaine destination, Sukhothaï.

La Thaïlande en backpack : Lopburi

La Thaïlande en backpack : Lopburi

La Thaïlande en backpack : Lopburi

La Thaïlande en backpack : Lopburi

La Thaïlande en backpack : Lopburi

La Thaïlande en backpack : Lopburi


On y a dormi

Nett hotel : nuit vraiment pas chère (250 baths), chambre/douche bien, personnel sympa, des singes ont élu résidence dans ce secteur.

Nos bons plans / On a aimé

La ville au complet : pour tout vous dire, c’est notre coup de cœur de la Thaïlande en terme d’authenticité et de dépaysement ! Peu de voyageurs s’arrêtent dans cette ville, donc raison de plus ! Entre les singes en pleine ville, le marché de nuit, le Chanchao pour du bon rock Thaï et ce genre de foot/volley Shaolin Soccer style qu’on a croisé par hasard en marchant, ça décoiffe !

0
1 Discussion on “La Thaïlande en backpack : Lopburi, the monkey town”

Laissez un commentaires

Votre courriel ne sera publié

Loading Facebook Comments ...