Rencontrer les orques et les baleines différemment avec Seasmoke Whale Watching

Il y a souvent 2 façons d’aller à la rencontre d’animaux sauvages. La première, les apercevoir de soi-même, par hasard ou non, lors d’une sortie au plein air (randonnée, plongée, kayak, etc.). C’est la solution la moins coûteuse et la plus satisfaisante ! Néanmoins, elle nécessite quelques connaissances sur l’animal en question (habitat, période de l’année, comportement, etc) et elle peut s’avérer dangereuse (attaques d’ours, de requins entre autres). Chez En vadrouille, c’est la façon qu’on préfère ! Malheureusement, il y a des cas où on est obligés d’avoir recours à la technique #2, l’excursion touristique. Ah la fameuse excursion touristique, où l’on se retrouve entassés sur un bateau ou dans un bus, coincés entre un asiatique beaucoup trop équipé en appareils photo et un français beaucoup trop insatisfait du mauvais temps. La fameuse excursion touristique qui vous coûte 300$ pour (peut-être) voir l’animal de vos rêves. Pourtant bien des fois, on a pas le choix d’avoir recours à cette excursion, souvent pour la seule bonne raison que l’animal en question occupe un habitat plutôt vaste et reculé.

IMG_6174(3)Si vous connaissez un peu l’ouest du Canada, vous devez savoir qu’il foisonne d’animaux sauvages. Ours, loups, orignaux, wapitis, chevreuils, coyotes, couguars, aigles, boucs, chèvres des montagnes, écureuils, marmottes … la liste est longue ! Et elle ne s’arrête pas là. En quittant la terre ferme et en voguant sur les flots, on peut encore tomber sur des orques, des baleines à bosse, des dauphins, des marsouins, des phoques et même des requins. L’île de Vancouver est justement le lieu idéal pour les apercevoir et on a trouvé l’excursion touristique parfaite pour le faire ! Écologique, paisible et conviviale, direction Telegraph Cove, « village » aux airs de bout du monde. Récit.

En vadrouille part en expédition à la rencontre des orques et baleines avec Seasmoke Whale Watching

Telegraph Cove, 8h du matin, temps gris et brumeux. Nous avons rendez-vous avec Seasmoke Whale Watching. On espère avoir la chance d’apercevoir des orques et des baleines. Pas question ici de gros bateaux métalliques polluants surchargés mais bien d’un superbe voilier en bois d’une vingtaine de mètres où nous nous retrouvons en compagnie de 6 autres touristes. Au commande, Dave et Maureen larguent les amarres pour une sortie de 5h dans les détroits Queen Charlotte et Johnstone à la découverte des orques et des baleines principalement. Constamment en contact avec les autres bateaux touristiques de l’île (t’sait, les gros métalliques polluants surchargés) et de la garde côtière, ils nous dirigent tranquillement vers ces cétacés géants et après moins d’une heure de recherche, un groupe de En vadrouille part en expédition à la rencontre des orques et baleines avec Seasmoke Whale Watching4 orques transient pointe l’aileron. Le couple toujours avide de partager leurs grandes connaissances nous explique alors qu’il existe 2 sortes d’orques en Colombie-Britannique, les resident qui vivent toute l’année dans les eaux de la région et les transient qui alternent entre les eaux froides de l’Alaska et les eaux plus chaudes de Californie et qui sont des vrais affamés, mangeant tout ce qu’ils trouvent dans l’eau. Même un loup ou un ours qui nagerait d’une île à une autre ! On ne tarde pas a s’en rendre compte quand en les suivant, ils prennent de surprise un groupe de phoques échoués sur des rochers. Les pauvres bêtes affolées se jettent à l’eau et les orques n’en demandaient pas tant pour satisfaire leur appétit. Impressionnant d’observer à quelques dizaines de mètres de soi la loi de la jungle. Rassasiés, les orques s’en vont. Comme si ce n’était pas assez, 3 baleines à bosses sortent de l’eau un peu plus tard et nous nous retrouvons au beau milieu de leur festin, alors qu’elles se régalent des millions de petits harengs sous l’eau. Plus d’une heure nous les observons et pas effrayée par le doux moteur du voilier (et oui, lui aussi avance au moteur, imaginez les manœuvres et la vitesse à la voile … mais toujours plus silencieux et écologique que les gros bateaux métalliques polluants surchargés) l’une d’entre elle passe même à 2 reprises sous le bateau. Massive ! Pour couronner le tout, Dave et Maureen nous offre en guise de snack des délicieux scones avec confiture, crème fouettée et thé anglais. Idéal pour se réchauffer du typique temps grisâtre vancouvérien. Retour sur la terre ferme, après avoir aussi aperçu marsouins et aigles, avec la tête pleine d’images d’une de nos plus belles expériences que l’on ai pu vivre dans l’ouest du Canada.

En vadrouille part en expédition à la rencontre des orques et baleines avec Seasmoke Whale Watching

Si vous pouvez vous rendre à Telegraph Cove et si vous en avez le budet (120$/personne, toujours mieux que les 90$ demandés par les gros bateaux métalliques polluants surchargés, pour 2 fois moins de temps en mer en plus … croyez-nous !), ne ratez pas l’occasion de partir en mer avec Seasmoke Whale Watching à la découverte des orques et des baleines. Une expérience et des images qui resteront à jamais gravées dans vos mémoires !

1
2 Discussions sur
“Rencontrer les orques et les baleines différemment avec Seasmoke Whale Watching”
  • Salut En Vadrouille,
    Merci pour le plan, votre expédition a été un florilège… Depuis Victoria j’avais fait une sortie en petit zodiak mais je n’avais pas eu votre chance quant au spectacle ! Et big up pour la mention humoristique quant à la cohabitation touristique… 😉

Répondre à envadrouille Annuler la réponse.

Votre courriel ne sera publié

Loading Facebook Comments ...