Saisonnier à Avoriaz

Nous voilà à Avoriaz depuis maintenant plus de 3 mois et il est temps d’en dire un peu plus sur notre quotidienIls font quoi les 2 vadrouilleurs à part faire du snow toute la semaine ? Hé hé, ben encore plus de snow ! Allez, dans cet article, on te parle du projet qui nous à amener dans les Alpes : être saisonnier.

Être saisonnier, c’est quoi ?

Très répandu en France, mais beaucoup moins au Québec, le concept de saisonnier est simple : bosser 4-5 mois à un endroit le temps de ladite saison (hiver, été sont les saisons favorisées). Ce sont souvent des boulots en montagne ou à la mer, là ou le tourisme fait rage.

J’avoue que j’ignorais plutôt le principe avant que Marine ne propose l’idée. Pourtant, dès qu’elle a émis l’option, ça a fait « DING » dans ma tête ! C’était exactement le projet qu’il nous fallait après notre roadtrip de 4 mois en Amérique du nord (en vidéo ici en passant !). On tenait à rester dans la découverte, dans l‘aventure et le plein air. Aussi on s’est donné comme plan de premièrement rentrer en France dans le sud (merci belle-maman de nous avoir hébergé 3 mois), bosser un peu mais surtout revoir famille, amis et retrouver ses origines (faut savoir que je n’ai plus vécu en France depuis 19 ans!). Il fallait parallèlement entamer les démarches pour trouver un poste de saisonnier. J’ai axé mes recherches sur les stations de ski en France et en Suisse et après 4-5 entrevues, boum, j’avais un boulot dans un cadre de rêve : la Haute-Savoie, les Alpes, Avoriaz !

saisonnier avoriaz snowboard morzine hiver

Pour le coup, on a eu pas mal de chance (mais la chance elle se provoque, elle ne tombe pas toute seule du ciel comme ça) car en une entrevue, Marine à trouvé un boulot au même endroit que moi dans son domaine ou presque, c’est à dire dans une crèche (elle est infirmière de formation). De mon côté, j’avais axé mes recherches sur des boulots en extérieur, au contact des vacanciers. Après des tentatives infructueuses comme moniteur de snowboard et plusieurs opportunités comme animateur en station, j’ai fini par accepter la gérance du … carrousel de la station ! Oui oui, un manège avec des chevaux en bois. Très drôle avoue-le comme job !

Pourquoi faire un boulot saisonnier ?

– La première raison qui nous a poussé à le faire, c’est le cadre de travail. Perso, me lever chaque matin avec les montagnes enneigées au dessus des maisons, évoluer dans un endroit où tout le monde se promène avec ses skis ou son snow … le pied ! T’as beau aller bosser, tu te crois malgré tout toujours en vacances. Idem pour un boulot saisonnier au bord de la mer dans un centre de plongée par exemple. Dur de se plaindre du paysage.

– Raison No.2 : souvent les postes offerts sont logés. Par contre, attention, il y a logé et logé. J’ai dusaisonnier avoriaz balcon morzine refuser des offres qui me proposaient un logement mais en colocation, à 4 dans un 20m² ! Imagine toi 5 mois avec ta copine et 3 autres mecs dans un salon et une chambre. C’est sûr que ta saison se finit après 1 mois ! Pour notre part, on est vraiment vernis car on bénéficie d’un immense 40m² avec balcon, machine à laver et lave-vaisselle. Juste pour nous 2. Le grand luxe. Tout ça pour 0 euro, tout aux frais du patron.
Certains postes sont même nourris, exemple dans la restauration, ou encore Marine à la crèche qui bénéficie d’un traiteur tous les midis … et des restes le soir ! Au final, on est logés/(presque tout le temps) nourris.

– Parce qu’être saisonnier signifie avoir plein d’avantages, comme des rabais un peu partout. Pour notre part en montagne, le forfait ski est moitié prix (quand il n’est pas offert par ton boulot). Tous les magasins/boutiques de la station font des prix saisonniers. 15% chez le boulanger, 10% au spa, 15% sur les bières aux bars, etc. En plus, au fil des semaines et des mois, on fini par rencontrer et connaître pas mal de monde, du coup maintenant on a des bons plans à gauche à droite : bons prix dans un boardshop, entretien de nos planches gratuit, resto qui m’offre café/bière/jus et même repas quand je veux (j’en abuse pas trop quand même), crêpes gratuites ailleurs pour Marine, rabais pour impressions/photocopies, mec de la quincaillerie qui me livre du sel, etc. Le tout c’est d’être sympa avec les autres !

saisonnier avoriaz ski color Les Gets– Parce que si t’aimes faire la fête, c’est the place to be ! En fait, la réputation des saisonniers par rapport à ça n’est plus à faire. Chaque semaine c’est soirées, bars, ivresse et … black-out ! Après, tous ne sont pas comme ça, cela concerne surtout les début 20aine, les jeunes fougueux quoi. On est nous-même plutôt tranquilles (déjà trop vieux ?) mais on adore profiter d’un bon festival, d’un super concert et de temps en temps d’une soirée un peu arrosée. Et pour le coup, Avoriaz et les environs proposent quand même pas mal de plans pour bien s’amuser.

– Parlons enfin de la vrai raison No.1 : avoir accès aux installations (les pistes de ski pour nous) en tout temps ! Là encore, on est chanceux au niveau de nos horaires. Perso, le manège ferme de 12:30 à 15:00. Ça veut dire lunch avalé en vitesse et c’est parti pour 2 bonnes heures de snowpark ou de pistes ! Le rêve non ? Marine à souvent 3 jours off par semaine (dont le samedi en commun avec moi) ce qui est aussi très cool. Mais là encore, cela dépendra du boulot que tu auras, et j’en plains certains à ce sujet.

snowpark chapelle saisonnier avoriaz

Bien choisir son boulot

Cette section reste personnelle et les avis varieront d’une personne à l’autre. Après tout, tous les goûts sont dans la nature. Néanmoins avouons que niveau conditions de travail, il y a des postes plus intéressants que d’autres !

Les top boulots :

– Moniteurs de ski/snowboard. Tous les jours sur les pistes. Ambiance sympa entre monos. La combi rouge, la marque de bronzage, la classe quoi. Malheureusement, la France est super stricte là dessus et si t’es pas diplômé ESF, c’est mort. Ailleurs (Canada, Suisse, Nouvelle-Zélande), ça a l’air plus relax.
– Vendeur boardshop/skiman. Des boards/skis tout autour de la tête, de l’équipement pro et la possibilité de le tester, des horaires qui te permettent de souvent rider. What else ?
– Photographe. Sur les pistes avec les jeunes pendant leurs cours, dans la station à chercher la famille idéale à shooter. Grande liberté.
– Vendeur au manège. Hé hé.

Les flop boulots :

– Cuisinier. Pas de jours de congé ou très peu, rythme infernal en grosse période touristique, enfermé toute la journée. No life.
– Plongeur. Pour les mêmes raisons que cuisinier, en pire.
– Entretien. Bah tu ramasses la merde des gens, t’es enfermé, éprouvant, bof.
– Serveur/barman. La fiesta tous les soirs, des horaires de nuit … pas pour moi perso.

Bref, le tout est de trouver un boulot qui va avec tes envies. Tu fais la saison pour faire du $$$ et partir 3 mois en vacances après ? Cherche un truc avec temps supplémentaires, pourboires, etc. Tu es plutôt comme nous à vouloir profiter du moment et des conditions de l’endroit, trouve un truc plus relax où tu es libre en temps pour y aller à ton beat.

 saisonnier boulot station avoriaz

Article rédigé par Guillaume

1

Laissez un commentaires

Votre courriel ne sera publié

Loading Facebook Comments ...